Festival BACH de lausanne
Baroque Academy
Rinaldo Alessandrini Rinaldo Alessandrini
Laura Pontecorvo Laura Pontecorvo
Andrea Rognoni Andrea Rognoni
Antonio De Secondi Antonio De Secondi
Marco Ceccato Marco Ceccato
Concerto Italiano Concerto Italiano

Concert 8

Vendredi 24 novembre, Église Saint-Laurent, 20h

 

Rinaldo Alessandrini, clavecin & direction
Concerto Italiano, ensemble

 

 
Musiciens :

  • Laura Pontecorvo, flûte traversière
  • Andrea Rognoni, Antonio De Secondi, violons
  • Marco Ceccato, violoncelle

 

 

« Bach : L’Offrande Musicale », BWV 1079

 

 
J.S. Bach (1685-1750) :

  • Canons, BWV 1087
  • Sonate en trio en Sol, BWV 1038
    (Flûte traversière, violon & basse continue)
            Largo – Vivace – Adagio – Presto
  • Offrande Musicale, BWV 1079
    Ricercare a 3
    Canon perpetuus super Thema regium
    Canon a 2 cancrizans
    Canon a 2 violini in unisono
    Canon a 2 per Motum contrarium
    Canon a 2 per Augmentationem, contrario Motu
    Canon a 2 per tonos
    Fuga canonica in Epidiapente
    Ricercar a 6
    Canon a 2 (Quaerendo invenietis)
    Canon a 4 (Quaerendo invenietis)
    Sonate sopr’Il Soggetto Reale a Traversa, Violino e Continuo
            Largo – Allegro – Andante – Allegro
    Canon perpetuus

 

 

 
Reviennent pour notre grand bonheur Rinaldo Alessandrini et son Concerto Italiano, qui avaient offert en 2005 déjà une preuve de leur tempérament dans l’interprétation de Bach.
Leur programme «a cinque» pour ce 20e anniversaire est une éblouissante démonstration de la grande maturité du Cantor de Leipzig: il écrit ici pour la chambre un véritable testament musical, tour de force savant mais aussi galant, comme il fallait l’être pour faire la cour à Frédéric II le Grand, le roi musicien. Surtout que le fiston Carl Philipp Emanuel est claveciniste, autant dire le très-obéissant serviteur, de Sa Majesté de Prusse, et que Berlin n’a que faire de vieilleries musicales, comme d’aucuns taxaient l’œuvre du père.
L’Offrande musicale est vraiment un des plus grands chefs-d’œuvre de tous les arts, complexe (on sait Bach peu avare de sa science) mais aussi mélodieux, touchant et frais, moderne et éternel.