Festival BACH de lausanne
Baroque Academy
Damien Guillon 0 ©Julien Bénhamou Damien Guillon
Damien Guillon Damien Guillon
Simon Pierre Simon Pierre
Isabelle St Yves Isabelle St Yves
Marie Rouquié Marie Rouquié
Thomas De Pierrefeu Thomas De Pierrefeu
Kevin Manent Kevin Manent
André Heinrich André Heinrich
Le Banquet Céleste (escalier) 1bis credit Julien Benhamou Le Banquet Céleste

Concert 7

vendredi 23 novembre, Eglise Saint-Laurent, 20h

 

 

Damien Guillon, contre-ténor & direction

Le Banquet Céleste, ensemble

 

Marie Rouquié, violon
Simon Pierre, violon
Isabelle St Yves , viole de gambe
Thomas De Pierrefeu, violone
Kevin Manent, clavecin et orgue
André Heinrich, théorbe

 

 

« Aimez-vous Erlebach ? »

Philipp Heinrich Erlebach (1657 – 1714) :

Harmonische Freude musicalischer Freunde
La joie harmonieuse des amis musicaux

Dans Le Poème pulvérisé, René Char nous interroge: « Comment vivre sans inconnu devant soi ? » Damien Guillon et Le Banquet céleste nous invitent à découvrir Philipp Heinrich Erlbach. Et quelle découverte! Autant le dire d’emblée, cette musique est d’une beauté prodigieuse. Regrettons jusqu’à la fin des temps que la collection des partitions du compositeur que la cour du comte Albert Anton von Schwarzburg-Rudolstadt avait acquise auprès de sa veuve, ait été détruite lors d’un incendie au château de Rudolstadt. Fort heureusement, d’autres œuvres de ce magnifique génie nous sont parvenues. Elles sont au programme de ce concert unique à ne pas manquer! Alors que les musiciens voyageaient à travers l’Europe (Bach est aussi une exception), Erlebach n’a pas quitté la Thuringe où il est resté au service dudit comte, d’abord comme musicien et valet de chambre (!) avant de devenir, en 1681, Kappeldirector puis Kappelmeister. Sûr que vous allez l’aimer, Erlebach!

 

Des Tadlers Stich Verlache ich
Liebe in Abwesenheit Grünet durch Beständigkeit
Sonata Quinta

Adagio – Allegro- Adagio/ Alemande/Courante/ Sarabande – Variatio/ Gigue

Am Jammer und Beschwerlichkeit, Da fehlt es hier zu keiner Zeit
Wer sich dem Himmel übergeben, wird endlich Ruh’ und Glück erleben.  
Ich finde schlechte Freud bei unempfindlichkeit
Sonata Seconda

Adagio -Allegro- Adagio / Alemande / Courante / Sarabande – Variatio / Gigue

Auf des Kreuzes Finsternis folgt die Sonne ganz gewiB
Die Zeit verkehret, Was uns beschweret

 

Commentaire personnel de l’artiste

 

 Avec le soutien de l’Association des Amis du Festival Bach

 

Le Banquet Céleste Le Banquet Céleste

Crédits photos: Julien Benhamou

 

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus