Festival BACH de lausanne
Baroque Academy
LEILA SCHAYEGH - JÖRG HALUBEK © S. Drescher 02 Leila Schayegh Jörg Halubek
Leila_Schayegh_by_Mona_Lisa_Fiedler-4 Leila Schayegh
Leila SchayeghPhoto: Marco Borggreve Leila Schayegh
Leila SchayeghPhoto: Marco Borggreve Leila Schayegh
Leila SchayeghPhoto: Marco Borggreve Leila Schayegh
A-5934498-1502532642-6526.jpeg Jörg Halubek
Jörg Halubek mit Cembalo im Wilhelma Theater, Stuttgart, 2007 Jörg Halubek
Halubek1_DanieleCaminiti-2 Jörg Halubek
Halubek6_DanieleCaminiti-1

Concert 3

vendredi 15 novembre, Église Saint-Laurent, 20h

Leila
 Schayegh, violon
Jörg 
Halubek, clavecin

 

 

« 
Bach 
& 
Corelli 
»

        Duo de 
violon 
& 
clavecin
 obligé

 

Brève introduction par Jean-Marc Grob 

 

Johann Sebastian Bach        (1685 – 1750)Sonate en La, BWV 1015 (vers 1720)                               Dolce – Allegro assai – Andante un poco – Presto
Arcangelo Corelli      (1653-1713)Sonate en solop. 5 no 5                                             Adagio – Vivace – Adagio – Vivace – Giga : Allegro
J.S. BachSonate en Mi, BWV 1016                                             Adagio – Allegro – Adagio ma non tanto – Allegro

________________

 

A. CorelliSonate en Fa, op 5 no 4                                                 Adagio – Allegro – Vivace – Adagio  – Allegro
J.S. BachSonate en do, BWV 1017                                               Largo – Allegro – Adagio – Allegro
A. CorelliSonate en ré « Follia », op. 5 no 12

 

Coup de cœur pour l’exceptionnel duo Leila Schayegh et Jörg Halubek qui nous offre trois des six merveilleuses sonates violon/clavecin que Bach écrit à Köthen. À 32 ans à peine, Bach qui dès sa jeunesse aime et pratique le violon, y occupe le poste prestigieux de Maître de chapelle du prince Leopold et directeur de sa musique de chambre. Leopold, un « gracieux souverain qui non seulement aimait la musique, mais la connaissait » (Bach). Instrumentiste de talent, il joue du violon, de la viole, assure le continuo au clavecin, et on dit qu’il chante admirablement. C’est sans doute pour lui que les six sonates ont été composées. Familier de Christine de Suède à Rome, Corelli passe pour être le fondateur de l’école moderne de violon. Virtuose célèbre dont le style et la technique sont galvanisées par les plus fameux luthiers, les Amati, les Guarneri, les Stradivari, il nous laisse de superbes sonates, dont l’éblouissante La Follia, thème et 23 variations.

 

 

Biographie des artistes

Commentaire personnel de l’artiste

 

Avec le soutien de l’Association des Amis du Festival Bach  

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus