Festival BACH de lausanne
Baroque Academy
2306-Paris-Clavecin-Pierre-Hantaï-©Jean-Baptiste-Millot-1024x683 Pierre Hantaï
pierre_hantai-9c9c3 Pierre Hantaï
hantai-millot1-300x133 Pierre Hantaï

Concert 2

dimanche 10 novembre, Église de Villamont, 17h

Pierre Hantaï, récital de clavecin
     2e concert d’inauguration de notre clavecin*

 

« 1685 »

 

J. S. Bach (1685 – 1750)

 

Prelude, Fugue & Allegro en Mi bémol, BWV 988

Choral: “Wer nur den lieben Gott lässt walten”, BWV 691

Suite anglaise no 2 en la, BWV 807 (avant 1725)
Prelude – Allemande – Courante – Sarabande – Bourrée 1 et 2 – Gigue

 

______________

 

G. F. Händel (1685-1759)

Ouverture du « Pastor Fido » (Transcription Pierre Hantaï)

Suite en ré (manuscrit Boughton House)
Allemande (HWV 436) – Courante (HWV 437) – Sarabande (HWV 438) – Menuet et variations (HWV 436) – Gigue (HWV 438)

Domenico Scarlatti     (1685 – 1757)

Sonates (manuscrit Boughton House)
Sonate K 117 en Ré  (Andante moderato)
Sonate K 443 en Ré (Allegro)
Sonate K 3 en la (Presto)
Sonate K 208 en La (Adagio e cantabile)
Sonate K 175 en la (Allegro)

 

1685, année providentielle. Trois génies, trois bienfaiteurs de l’Humanité surgissent à quelques mois d’intervalle: Händel le 23 février, Bach le 21 mars, Scarlatti le 26 octobre. Si Bach voyage peu (Lübeck, Hambourg, Dresde, Potsdam/Berlin…), Händel quitte à 21 ans son Allemagne natale pour l’Italie où il devient rapidement célèbre comme compositeur d’opéras, avant de faire l’essentiel de sa vie créatrice à Londres. Toute aussi itinérante, la carrière du napolitain Domenico Scarlatti passe par Florence, Venise (il y rencontre Händel et Vivaldi), Rome, l’Angleterre, le Portugal et l’Espagne enfin. Point commun entre eux trois : de formidables « claviéristes ». Il ne fallait pas moins le grand talent de Pierre Hantaï qui, lui aussi, nous revient pour toucher notre clavecin au gré d’œuvres jaillissantes, virtuoses, profondes. Copies, éditions imprimées, les partitions circulent elles aussi: ainsi naît toute une esthétique européenne que l’on a plaisir à (re)découvrir.

 

 

Biographie de Pierre Hantaï

 

 

 

*  Ce clavecin est un don très précieux de la Fondation BCV au Festival Bach de Lausanne

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus