Festival BACH de lausanne
Baroque Academy

Biographie Olivier Coiffet

Formé à la maîtrise de Fourvière à Lyon puis au Conservatoire supérieur de Paris, Olivier Coiffet est apprécié pour la qualité de ses interprétations dans les répertoires baroque et romantique, ainsi que pour le soin qu’il porte à la déclamation et au drame.

Diplômé de Sciences-Po Paris en 2004, il se tourne ensuite vers la musique et se produit en soliste avec les meilleurs ensembles européens: Pygmalion (Pichon), Collegium Vocale (Herreweghe), Poème harmonique (Dumestre), Gli angeli Genève (MacLeod), Huelgas Ensemble (Van Nevel), La Fenice (Tubéry), Vox Luminis (Meunier), Correspondances (Daucé), I gemelli (Gonzalez Toro)…

Ses interprétations engagées des Évangélistes dans les Passions et Oratorios de Bach lui valent de nombreuses invitations, notamment en Pologne, Grande Bretagne, Suisse, Allemagne et au Luxembourg. Il se consacre également au Lied et à la mélodie, de Mozart à Berg, en passant par Schumann, Fauré, Poulenc, Debussy…

À la scène et au disque, il se produit dans des oeuvres contemporaines comme L’Enterrement de Mozart de Bruno Mantovani, où il tient le premier rôle, L’homme qui aimait… de Fernando Fiszbein (au Teatro Colón de Buenos Aires). Il est également sollicité dans l’opéra baroque: avec le Poème harmonique et Vincent Dumestre, il tient le rôle titre dans Caligula delirante de Pagliardi (nombreux festivals en France et diffusion France Musique).

On pourra l’entendre prochainement en soliste dans de nombreux festivals : avec Pygmalion dans les Vêpres de Monteverdi (Bordeaux, Pulsations), avec Gli angeli Genève (Scarlatti à Saintes et Ambronay), I Gemelli (Vêpres de Cozzolani à Ambronay & L’Orfeo de Monteverdi à Pontoise et Tours), Musicatreize (œuvre de Zad Moultaka, Venise), La Fenice (Monteverdi – Vêpres, Lausanne) et dans de très nombreux concerts-hommages à Josquin Desprez avec le Huelgas Ensemble et l’ensemble Clément Janequin (direction Dominique Visse), dont il est membre depuis peu. En avril 2022, aux Musicales de Compesières et à Vevey, il chantera l’évangéliste dans la Passion selon Saint Jean de J.S. Bach, avec l’ensemble Arabesque, sous la direction de Julien Laloux. Il reviendra à Lausanne au mois de mai, toujours avec Julien Laloux, pour un Messie de Händel, dans le cadre des célébrations des 750 ans de l’église St-François.

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus