Festival BACH de lausanne
Baroque Academy
3-IPO Il Pomo d'Oro
1-IPO Il Pomo d'Oro
2-Francesco Corti Francesco Corti
2-Evgenii-SviridovPhotoMalouvandenHeuven Evgeni Sviridov
1-Anna-DimitrievaPhotoFlorianSchmidt Anna Dimitrieva
Lila_Manrique Lina Manrique
1-Stefano Marcocchi Stefano Marcocchi
1-Marco_Ceccato Marco Ceccato
1-Riccardo- Coelati Riccardo Coelati
Marcello_Gatti_PRINT-3 Marcello Gatti

Concert 4

vendredi 19 novembre, Église Saint-Laurent, 20h

Francesco Corti, clavecin & direction
Evgeni Sviridov, violon & direction

Il Pomo d’Oro

Anna Dimitrieva, violon
Lina Manrique, violon
Stefano Marcocchi, alto
Marco Ceccatovioloncelle
Riccardo Coelati, contrebasse
Marcello Gatti, flûte

 

« Bach : Concerti »
                               Les Concertos 

Huit concertos pour un clavecin, trois pour deux clavecins, deux pour trois clavecins, un pour quatre : sans être à proprement parler l’inventeur du genre, Bach est un des premiers à avoir consacré des concertos au clavier. Dans le Concerto en ré (1052), le plus célèbre d’entre eux, la très belle cantilène du soliste dans le mouvement lent, encadrée par deux allegros puissamment motoriques, est de celles qui ne s’oublient pas. L’original pourrait bien avoir été un concerto pour violon, aujourd’hui perdu. Quant au Concerto en Ré (1054), il est la transcription de celui pour violon en Mi (1042). Autres cantilènes sublimes, celle du Concerto 1056r (« r » pour « reconstruit ») et celle du Concerto 1041, où chante une fois encore cette Italie qui, à l’instar de la France Couperin et Grigny, avait abondamment nourri Bach dans sa jeunesse et qui devait l’accompagner sa vie durant. Si Bach a pu être qualifié d’ « Orphée de l’orgue », son fils Carl Philipp nous apprend que son père, « de sa jeunesse jusqu’à un âge relativement avancé, jouait du violon avec une sonorité pure et pénétrante ». Enfin, le 5e Brandebourgeois et son brillantissime clavecin (la cadence du 1er mouvement !) porte là aussi la signature du génial chambriste durant ses années à Cöthen. Pour servir ces pages magnifiques, deux virtuoses de haut vol et l’excellent ensemble Il Pomo d’Oro qui fait ici son retour : promesse d’une riche soirée.

 

Johann Sebastian Bach
(1685-1750)
Concerto en ré pour clavecin, BWV 1052
    Allegro – Adagio – Allegro
Concerto en la pour violon, BWV 1041
    Allegro moderato – Andante – Allegro assai

______________

Concerto en Ré pour clavecin, BWV 1054
    [Allegro] – Adagio e sempre piano – Allegro
Concerto en sol pour violon, BWV 1056r
    Sans indication de tempo – Largo – Presto
Concerto brandebourgeois en Ré, BWV 1050          Allegro – Affetuoso – Allegro

 

Commentaire personnel de l’artiste

 

Concert enregistré par Espace 2 et diffusé ultérieurement

 

© photos : Nicola Dalmaso, Malou Van Den Heuven, Hanna Witte

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus