Festival BACH de lausanne
Baroque Academy
michi-gaigg-4c1 Michi Gaigg
L'Orfeo L'Orfeo
Yeree-Suh-(c)-Yeree-Suh_IMG-Artists Yeree-Suh
Wiebke-Wighardt-_c_SWR Wiebke Wighardt
Daniel-Johannsen-016-(c)-Anette-Friedel Daniel Johannsen
Matthias-Winkler-1-(c)-Shirley-Suarez Matthias Winkler

Concert 1

Dimanche 25 octobre, Opéra de Lausanne, 17h

 

A Magnificent Opening Concert !

 

Michi Gaigg, violon & direction
Orfeo Barockorchester (orchestre, solistes/chœur)

  • Yeree Suh, soprano
  • Wiebke Wighardt, alto
  • Daniel Johannsen, ténor
  • Matthias Winckhler, basse (1er prix du concours de Leipzig)

 

« BACH, FISCHER, MUFFAT :
Ouvertures, Chaconne & Cantates »

Disciple de Nikolaus Harnoncourt, Michi Gaigg a travaillé avec les plus grands baroquistes : Brüggen, Hogwood, Alan Curtis, René Jacobs… Et l’Orchestre baroque Orfeo, qu’elle fonde en 1996, s’est très vite imposé au sommet.
Programme somptueux: des pages bien connues de Bach (le début de la Cantate 52 n’est autre que le 1er mouvement du 1er Brandebourgeois!) et d’autres à découvrir de son génial contemporain Fischer. Ce natif de Bohême (le «conservatoire de l’Europe») s’est-il rendu à Paris? Son extraordinaire Journal du printemps est en tout cas dans le style français de l’époque – l’époque, en France, c’est le grand Lully, mais ici le disciple dépasse le maître! Entre eux deux, le français Georg Muffat, né à Mégève, élève de Lully et Corelli. Il fait sa carrière en Allemagne et compose lui aussi dans un prodigieux alliage de styles européens.

 

 

 

Programme

J.C.F. Fischer (1656-1746)
Ouverture/Suite N° 1 en Ut (Le Journal du Printemps op. 1, 1695)
Ouverture – Marche – Air des combattants – Rigaudon – Menuet – Chaconne

 

J.S Bach (1685-1750)
Cantate « Falsche Welt, dir trau ich nicht » BWV 52 (1726)
pour soprano, 2 cors, 3 hautbois, cordes & basse continue

  • Sinfonia (1er mouvement du Concerto Brandebourgeois No 1, BWV 1046)
  • Réc. « Falsche Welt, dir trau ich nicht »
  • Air « Immerhin, immerhin, wenn ich gleich verstoßen bin »
  • Réc. « Gott ist getreu »
  • Air « Ach ich halt es mit dem lieben Gott »
  • Chorale « In dich hab ich gehoffet, Herr »

 

G. Muffat (1653-1704)
Chaconne « Propitia Sydera » (Chaconne astre propice)
De la collection « Exquisitoris harmoniae instrumentalis gravi-jucundae », 1701 (un arrangement de Muffat lui-même de la Passacaglia – Sonata V dans sa collection « Armonico tributo », 1682).

 

__________

 

J.C.F. Fischer
Cantate « O Titan, schönstes Sonnenlicht » (25 août 1713)
(pour la fête de Ludwig Georg, Margrave de Baden et Hochberg)
pour ténor, 2 violons & basse continue

  • Air « O Titan, schönstes Sonnenlicht »
  • Chorale « Wir wollen den Höchsten nun rühmen und preisen »

 

J.S. Bach
Cantate « Nach dir, Herr, verlanget mich » BWV 150 (ca. 1707/1708)
pour soprano, alto, ténor et basse, 2 violons, basson obligé & basse continue

  • Simphonie
  • Air à 3 (alto, ténor, basse)
    « Zedern müssen von den Winden oft viel Ungemach empfinden »
  • Chaconne (soprano, alto, ténor, basse)
    « Meine Tage in dem Leide endet Gott dennoch zur Freude »

 

Ouverture/Suite No 4 en Ré BWV 1069 (version de Leipzig)
pour 3 trompettes, timbales, 3 hautbois, basson, cordes & basse continue
Ouverture – Bourrée I & II – Gavotte – Menuet I & II -Réjouissance

 

 

Orchestre
Violons
Julia Huber-Warzecha
Martin Kalista
Linda Pilz
Lukas Praxmarer
Sabine Reiter
Petra Samhaber
Judith Schreyer
Tokio Takeutch
Violoncelles
Katie Stephens
Anja Enderle
Violes de gambe
Julia Faßbender-Fiegl
Daniela Henzinger
Johanna Weber
Lucas Schurig-Breuß
Contrebasse
Martin Hofinger
Luth
Hubert Hoffmann
Hautbois
Elisabeth Baumer
Carin van Heerden
Philipp Wagner
Bassons
Nikolaus M. Broda
Cors de chasse
Sebastian Fischer
Stephan Katte
Trompettes
Franz Landlinger
Bernhard Mühringer
Martin Mühringer
Timbales
Rizumu Sugishita
Clavecin et Orgue
Erich Traxler