Festival BACH de lausanne
Baroque Academy
Concert63 Wieland Kuijken / Jordi Savall © David Ignaszewski

Concert 6

Dimanche 17 novembre, Eglise St-Laurent, 18h

Hommage aux deux maîtres
de la viole de gambe

 

 

 

Wieland Kuijken & Jordi Savall

 

« Folies & Concerts à deux Violes Esgales »

 

D. Ortiz (ca 1510 – ca 1570)
Recercadas sobre tenores (1553),
Folias – Passamezzo antico – Passamezzo moderno I
Ruggiero – Romanesca – Passamezzo moderno II
Wieland Kuijken & Jordi Savall

T. Hume (ca 1569 – 1645)
Musicall Humors
(1605)
A Souldiers March – Harke, harke
Whope doe me no harme
A Souldiers Resolution
Jordi Savall

Poeticall Musicke (1607)
Start – The Spirit of Gambo
The Earle of Pembrookes Galiard
Wieland Kuijken & Jordi Savall

C. Simpson (ca 1602/1606 – 1669)
The Division Viol (1659)
Préludes I – II
Wieland Kuijken

T. Ford (ca 1580 – 1648?)
Musicke of Sundrie Kindes (1607)
A Pavin (I) – The Galiard (V)
An Almaine (III) – Why not here (XIII)
Wieland Kuijken & Jordi Savall
__________

Mr. de Ste-Colombe le père (ca 1640 – ca 1700)
Prélude & Chaconne (1685 ?)
Wieland Kuijken

Mr. de Ste-Colombe le père
Concerts à deux violes esgales

Concert XLIV. Tombeau, Les Regrets
Les Regrets – Quarrillon – Appel de Charon
Les Pleurs – Joye des Elizées – Les Elizées
Concert XLI. Le Retour
Wieland Kuijken & Jordi Savall

Mr. de Ste-Colombe le fils (ca 1660 – 1720)
Fantasie
(1690 ?)
Jordi Savall

M. Marais (1656 – 1728)
Couplets des Folies [d’Espagne] (1701)
Wieland Kuijken & Jordi Savall

 

 

On rapporte que Marin Marais venait secrètement écouter Monsieur de Sainte Colombe le père, son maître, quand celui-ci se retirait dans une cabane sur les branches d’un mûrier « afin d’y jouer plus tranquillement et plus délicieusement de la viole ». Ici, point de cabane, et point de mûrier. Mais deux géants, deux pionniers, deux complices de toujours: le Flamand Wieland Kuijken et le Catalan espagnol Jordi Savall dont le moindre mérite n’est pas d’avoir fait aimer la viole de gambe dans la seconde moitié du XXe siècle. Et tout un répertoire tour à tour pour deux violes et viole seule qui traverse l’Europe – Espagne, Angleterre, France – et, fatalement, va par la suite féconder le grand Bach. Cette musique qui nous semble aujourd’hui totalement hors du temps constitue autant un havre de paix qu’un inépuisable rafraîchissement de l’âme et de l’esprit.