Festival BACH de lausanne
Baroque Academy

« À propos de la création du Festival Bach de Lausanne », Kei Koito

Fr  En  De

 

 
À propos de la création du Festival Bach de Lausanne

 
Nous célébrons cette année les vingt ans d’existence du Festival Bach de Lausanne. Deux décennies pleines, ininterrompues, marquées par la volonté de partager, de faire découvrir la musique ancienne et celle de Johann Sebastian Bach, de ses précurseurs comme de ses contemporains. Autant de trésors offerts au plus grand nombre d’auditeurs de notre région, mais aussi partout, de Suisse et de l’étranger.

Jetant un regard sur ces vingt ans de programmation, j’observe que nous avons pu faire évoluer notre projet initial. Tous les grands interprètes invités nous suivent, souhaitent revenir, et des revues musicales internationales n’hésitent pas à parler d’un festival devenu, au fil des ans, une des grandes rencontres de musique ancienne en Europe.

Aujourd’hui, il est acquis que l’interprétation des musiques anciennes doit être fondée essentiellement sur un « retour aux sources ». Et que ces musiques postulent, incontestablement, d’être exécutées sur des instruments historiques ou de style historique, seuls à même de restituer leur vraie beauté.

C’est grâce au soutien de mécènes, fondations, sponsors et partenaires qui m’ont encouragée au moment de sa genèse, et grâce a l’enthousiasme de Dominique Meyer, Jean-Jacques Rapin, Alexandre Barrelet, Pierre Goy, Jean-Claude Genoud, Didier Kohli, Daniel Robellaz et Jean-Marc Longchamp, que j’ai pu créer le Festival Bach.

Ce festival ne serait pas non plus ce qu’il est sans les précieux appuis des membres du Conseil de fondation, de la Commission musicale, de l’Association des Amis, de même que le travail remarquable de notre secrétaire administrative, sans oublier celui de notre régisseur et de tous les collaborateurs et collaboratrices. C’est à eux que l’on doit d’insufler, édition après édition, un élan formidable et de renouveler constamment notre énergie.

Par ces lignes, je voudrais exprimer de grand cœur à tous et à toutes ma vive gratitude.

Si l’année 2017 est celle des vingt ans du Festival Bach de Lausanne, nos regards se portent déjà vers le futur. Nous souhaitons et espérons nous développer davantage encore pour pouvoir partager avec les mélomanes d’ici et d’ailleurs ces belles musiques si anciennes, et pourtant si modernes, dans des interprétations tout à la fois fécondes et novatrices, fruit des recherches assidues de chaque artiste.

 

Kei Koito
Directrice artistique du Festival